Version mobile

CFE-CGC Air Francelogo CFE CGC mains
J'adhère à la CFE-CGC Air France

Air France dévoilera le 11 septembre son plan stratégique

 La plupart des vols d'Orly et de province seront confiés à Hop !.
Alors que la direction doit dévoiler son nouveau plan stratégique « Perform 2020 » le 11 septembre, le SNPL, appelle à la grève en septembre. Les dates précises du préavis seront annoncées par le SNPL le 28 août.

Air France dévoilera le 11 septembre son plan stratégique
Air France dévoilera le 11 septembre son plan stratégique


L'enjeu :  l'avenir du réseau moyen-courrier d'Air France, qui représente 40 % de l'activité du groupe, mais qui reste le principal foyer de pertes, après quatre ans de restructuration. Ce réseau moyen-courrier serait à l'aube de sa plus importante transformation depuis l'absorption d'Air Inter en 1997.
Air France s'appuie sur le rapport Guérin sur l'avenir du réseau moyen-courrier. Soit, une nouvelle répartition des rôles au sein du groupe, qui laisserait le marché loisirs européen à Transavia et tous les vols point à point, qui n'alimentent pas le hub de Roissy-CDG, à  Hop !.
L'essentiel des lignes intérieures d'Air France au départ d'Orly ainsi que certaines destinations européennes passeraient ainsi sous la responsabilité managériale de Hop ! à compter de l'été prochain. Une vingtaine d'A320 d'Air France seraient exploités aux couleurs de Hop !, mais avec du personnel Air France. AF garderait uniquement sous sa marque la desserte de Roissy-CDG, ainsi que les lignes intérieures les plus importantes: Paris-Nice, Paris-Marseille , Paris-Toulouse, et la desserte des grandes capitales européennes. Un certain nombre de vols d'Air France non rentables seraient  supprimés, libérant ainsi des créneaux horaires à Orly pour Transavia France, promise à un grand développement. Sept Boeing 737-800 supplémentaires auraient déjà été commandés pour l'été 2015, qui s'ajouteront aux 14 appareils déjà en service chez Transavia France.


Une telle redistribution des cartes entre Air France et Hop ! permettrait, selon ses partisans, de gagner en réactivité commerciale et en flexibilité. En récupérant la gestion complète du point-à-point, les équipes de Hop ! dirigées par Lionel Guérin, pourraient librement choisir le type d'avion – A320 ou avion régional – le mieux adapté à la demande, selon la destination et l'horaire. Elles auraient également plus de liberté en matière tarifaire. La marque Hop ! serait aussi mieux placée que celle d'Air France, pour séduire à la fois la clientèle d'affaires et la clientèle européenne voyageant pour des motifs personnels (dite « VFR » pour « visit family & relatives »), qui veut des fréquences, mais aussi des tarifs bon marché. « Jusqu'à présent, cette clientèle VFR n'était pas vraiment prise en compte par Air France », estime un proche du dossier.
Reste à savoir si l'entreprise Air France est prête à un tel bouleversement.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.