Version mobile

CFE-CGC Air Francelogo CFE CGC mains
J'adhère à la CFE-CGC Air France

Air France-KLM: mesures fortes dans le low-cost et le cargo

Le groupe a annoncé ce jeudi le développement de Transavia en Europe et une restructuration très lourde de l'activité tout cargo à Amsterdam.
Afin de redresser ses deux maux structurels, le cargo et le court et moyen-courrier, tous deux structurellement déficitaires. Sur les vols de courte distance, le conseil d'administration du groupe a validé ce jeudi le projet de développement sur le marché loisirs en Europe.

Air France-KLM: mesures fortes dans le low-cost et le cargo
Air France-KLM: mesures fortes dans le low-cost et le cargo

"Ce développement s'effectuera sous la marque Transavia à partir des deux compagnies existantes -Transavia France et Transavia Pays-Bas - ainsi que de nouvelles bases à créer dans d'autres pays européens", explique le groupe dans un communiqué.

Cette nouvelle filiale low-cost paneuropéenne est destinée à croiser le fer partout en Europe avec les compagnies à bas coûts. Transavia Europe ouvrira des bases en Europe, hors France et Pays-Bas sur lesquels opèrent Transavia France et Transavia Hollande. Ceci avec du personnel disposant de contrats locaux comme le fait Easyjet par exemple.

Plus de 100 avions d'ici à 2020


Les premières bases ouvriraient en 2015, à Lisbonne, Porto et dans un aéroport allemand. Le plan de croissance de Transavia Europe s'annonce très rapide. Il absorbera une bonne partie de la cinquantaine d'avions qui sera livrée au cours des prochaines années pour atteindre 115 appareils, plus du double de la flotte d'aujourd'hui.

"Si on passe à 115 avions, on sera dans la course par rapport aux autres low-cost", a déclaré le PDG d'Air France-KLM Alexandre de Juniac au CCE ce jeudi matin .

Transavia Hollande (30 avions) peine à croître sur le marché hollandais face aux compagnies à bas coûts tandis que Transavia France aura difficilement un rythme de croissance supérieur à 5 avions par an au cours des prochaines années.

"La flotte de Transavia Europe va augmenter rapidement pour dépasser très vite celle de Transavia Hollande " explique un connaisseur du dossier.

Critiquée ces dernières pour la faiblesse de sa réaction face aux low-cost par rapport à IAG (British Airways et Iberia) et Lufthansa, Air France-KLM tente ainsi de revenir dans la partie.

Menace de grève
Résultat, la situation est extrêmement tendue. Après le préavis de 5 jours de grève à partir du 15 septembre déposé par la semaine dernière par le SNPL, deux autres syndicats  (le Spaf et Alter) ont récemment appelé les pilotes à débrayer.

Réduction de l'activité tout cargo à Amsterdam
Si Air France-KLM est prêt à muscler Transavia, le groupe entend en revanche couper fortement les ailes de l'activité tout cargo qui s'est déjà réduite comme peau de chagrin depuis cinq ans.

Composée de 14 appareils (10 à Amsterdam, 4 à Paris) la flotte tout cargo va passer à 5 appareils d'ici à 2016 : deux à Paris (2 B777F), trois à Amsterdam (3 B747 ERF) qui paye le prix forte cette restructuration.

"Face à la reprise plus lente qu'attendu de la demande, le conseil d'administration a décidé de réduire d'ici à fin 2016 la flotte d'avions tout cargo basée à Amsterdam à trois avions en exploitation", a déclaré le groupe dans un communiqué.

Cinq MD11 seront notamment retirés en 2015 et 2016. A Paris, deux B747 quitteront la flotte.

"Le groupe cherchera des solutions de reclassement en interne pour tous les personnels concernés", assure Air France-KLM.

Ces mesures seront détaillées le 11 septembre lors de la journée investisseurs du groupe

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.