Version mobile

CFE-CGC Air France
J'adhère à la CFE-CGC Air France

Information sur l'évolution de l'organisation du groupe AF-KL

Lors de la session du Comité de groupe européen de Décembre 2012, le Président du Groupe Air France KLM, M. Spinetta, a exposé les évolutions de l'intégration du Groupe. C'est la deuxième fois que le Président présente au CGE AFKL cette évolution : Les chefs de projet sont maintenant connus et devront se mettre au travail dans les semaines qui viennent, la nouvelle organisation devant être opérationnelle dés le 1er Juillet 2013.

Information sur l'évolution de l'organisation du groupe AF-KL
Information sur l'évolution de l'organisation du groupe AF-KL

Les thèmes et les chefs de projet sont :

• Patrick Alexandre pour le Commercial Passage et au sein de cette activité Pieter Bootsma pour le Revenue Management Passage et certaines fonctions commerciales centrales
• Philippe Calavia pour la Finance
• Bram Gräber pour la Stratégie Passage
• Wim Kooijman pour les RH Groupe / Développement Managérial
• Jean-Christophe Lalanne pour l'Informatique
• Bertrand Lebel pour les Fonctions Corporates Groupe
• Franck Terner pour la Maintenance pour compte de tiers
• Erik Varwijk pour le Cargo

JC Spinetta rappelle que pour le moment il n'y a pas de changement d'organisation, ni de responsabilités, il s'agit seulement de la nomination de chefs de projets, avec certes l'idée qu'au 1er Juillet 2013 les chefs de projets deviennent les responsables au niveau Groupe mais ce ne sera pas le cas pour tous les chefs de projets nommés. Par ailleurs, il y a aussi 2 changements d'hommes au 1er janvier 2013 et donc de responsabilités immédiates : Bruno MATHEU quitte le MRN et le comité exécutif et il est remplacé par Peter BOOTSMA. Erik VARWIJK est remplacé par Patrick ALEXANDRE.

Le président rappelle les raisons qui ont amené à faire évoluer les structures et la gouvernance du Groupe : la consolidation du transport aérien partout dans le monde se renforce et les 3 grands systèmes d'alliances vont structurer pendant longtemps le transport aérien mondial : pour le groupe il s'agit de rester leader et suffisamment attractif, nous devons rester dans les 10/15 premières grandes compagnies mondiales et peser au sein de Skyteam. Nous avons des atouts pour cela, notamment notre système de double-hub et la JV avec Delta qui au global a donné de très bons résultats en 2012, même si les négociations sont difficiles avec notre partenaire.

La gouvernance du groupe doit évoluer vers plus d'intégration entre les compagnies. La structure actuelle AFKL marche bien lorsqu'il n'y a que 2 compagnies et en période de croissance. Avec plus de compagnies et dans un contexte de crise, cela devient plus difficile avec de plus une tendance des managers à privilégier leur compagnie d'origine plutôt que le groupe.

La nouvelle organisation s'oriente vers un modèle cible, défini comme équilibré avec un pilotage de la performance des compagnies et des métiers. Les objectifs de ce nouveau modèle sont de permettre l'intégration de nouvelles compagnies, d'avoir un processus de décision plus rapide au service du groupe, de supprimer les doublons d'activité entre le groupe et les compagnies AF et KL et d'éliminer les « doubles casquettes » ( un manager groupe ne pourra plus avoir de responsabilités identiques dans sa compagnie d'origine ), créer un effet de levier par les gains et synergies obtenues et ainsi devenir plus attractifs, garder chaque compagnie comme une entité managériale afin de gérer les différences qui subsistent.

3 types d'activités sont transférés au niveau du groupe : les fonctions Corporate (stratégie, finance,....), les fonctions jointes des métiers Passage (80% du CA Groupe), Cargo et Maintenance, les fonctions supports groupe (informatique, comptabilité et achats). Les comptes de résultats de chaque compagnie seront préservés et les PDG de chaque compagnie gardent le contrôle des principaux leviers de performance de sa compagnie.

Au niveau de la holding cela conduirait au transfert de 50 à 200 personnes, principalement des cadres, par redéploiement bien sur et non création de postes.

La prochaine étape du processus sera de définir les modes de fonctionnement entre le groupe et les compagnies.

A partir de Mars les instances du personnel seront consultées sur le projet pour une mise en œuvre au 1er Juillet 2013.

JC Spinetta fait remarquer qu'aujourd'hui nous sommes déjà dans un modèle de fonctionnement assez proche du modèle cible : au Passage par exemple, les décisions programme sont prises au niveau du groupe et dans les pays l'organisation est combinée. Pour les recettes LC du groupe, depuis 3 semaines elles sont gérées par des équipes mixtes AFKL basées à CDG... En fait notre organisation est décalée et ne traduit pas la réalité de notre intégration déjà forte aujourd'hui.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.