Version mobile

CFE-CGC Air France
J'adhère à la CFE-CGC Air France

Industrie de l'aérien

Industrie de l'aérien

Retrouvez ici toute l'actualité du monde de l'aérien

Impact économique de la grève PNT

 A 500 millions d'euros, soit entre un quart et un cinquième de l'objectif d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) de l'année!

 Ces quinze jours de mouvement social, qui, hormis l'abandon de Transavia Europe, se sont terminés sur un statu quo, sont revenus à annuler 45 % du 1,1 milliard d'économies réalisées en trois ans au prix de 8.000 suppressions d'emplois. Ou bien à absorber la presque totalité du cash-flow opérationnel libre de 2013.

BRUNO MATHEU PASSE A LA CONCURRENCE !

Alors qu'un "comex" s'était tenu mercredi dernier... L'ampleur de l'information n'a pas résisté au besoin de discrétion et... et... tout le monde le sait maintenant ! Après tout c'est de la "Com"...

Bruno Matheu s'en va chez "Etihad" dans de très bonnes conditions dit-on ! Cependant sommes-nous devant un départ volontaire ou arrangé ?!


Publication de Marianne: Transavia Europe crée au Portugal?

 Les actes du greffe de Bobigny que nous nous sommes procurés, indiquent en effet qu'Alexandre de Juniac, avant même que les pilotes ne déposent leur préavis de grève le 29 août dernier, avait déjà constitué une nouvelle société aérienne, aujourd'hui dénommée Transavia Company, capable selon ses status de prendre des initiatives sur des sujets bloqués au sein de Transavia France. Et pour le faire à la barbe de ses personnels, le PDG a pris un chemin bien solitaire...

Une coquille dormante est réactivée

PNT: bras de fer autour du décompte des jours de grève

Les syndicats de pilotes et la compagnie ferraillent de nouveau. Cette fois sur le décompte des jours de grève de la paye des pilotes.
Le SNPL AF Alpa et Alter , accusent Air France de retirer à un grand nombre de pilotes leur rémunération pour des jours où ils n'étaient pas déclarés grévistes.


Les PNT de LH et AF en première ligne de la baisse des coûts

Il faut savoir terminer une grève.  Le parallèle est frappant entre le mouvement des pilotes d'Air France, qui vient de s'achever sur un non-accord perdant-perdant après quatorze jours de blocage, et le débrayage, aujourd'hui, de ceux de Lufthansa, le quatrième depuis le début de l'année mais pour une durée de quinze...heures!

« Nous comptons investir 1 milliard d'euros dans Transavia »

Interview De Juniac dans les Echos 09septembre

A cinq jours du déclenchement de la grève des pilotes, prévue du 15 au 22 septembre, les discussions entre la direction et les syndicats se sont poursuivies toute la journée d'hier, sans pour autant parvenir à un accord. Si les revendications des pilotes sont multiples, le principal point de désaccord porte sur les conditions de développement de la filiale low cost Transavia. Les syndicats réclament que tous les pilotes d'avions de plus de 100 sièges ait le même contrat de travail Air France, tandis que la direction veut maintenir des conditions spécifiques chez Transavia.

Page 4 sur 14