Version mobile

CFE-CGC Air France
J'adhère à la CFE-CGC Air France

La CFE-CGC a fait le choix de sortir de l’Inter GP

La CFE CGC Air France restera très vigilante sur le maintien et l’évolution du produit GP, auquel les salariés sont très attachés.

L’article 14 (Achats de billets) de la Convention d’Entreprise commune a été préservé dans Transform2015, et c’est d’ailleurs bien le seul. C’est dans la pratique que cet article a été dévoyé, et c’est cette tendance qui doit être corrigée.

La CFE-CGC a fait le choix de sortir de l’Inter GP
La CFE-CGC a fait le choix de sortir de l’Inter GP

A la suite du lobbying de l'interGP au printemps (lettres + tracts), les 9 syndicats membres ont été reçus, le 3 juillet par le DGRH d'AF, Xavier BROSETA ainsi que ses principaux collaborateurs, le nouveau DGA du Marché France, Pierre DESCAZEAUX, les responsables de la DVPI (direction des voyages du personnel et de l’interline) ainsi que des représentants du RM (revenue management). L’objectif était de faire comprendre à notre DGRH qu’une des priorités, dans la réorganisation de notre entreprise, était de respecter la garantie d’accessibilité aux R1.

Nous avions décidé de parler d’une seule voix au nom de l’Inter GP. Dans notre introduction, nous avons rappelé l'origine du R2, signé par IATA à NYC en pleine guerre mondiale et son caractère réglementaire. Nous avons aussi rappelé que le R1 était un droit contractuel et que par équité avec les dirigeants de notre entreprise, ce droit devait être maintenu. Les dirigeants jouissent de billets spécifiques attachés à leur contrat de travail. Ce droit ne peut être tolérable pour les autres salariés que s'ils bénéficient également d'une équivalence pour leurs transports privés.

La direction a précisé que les engagements de 2010 seraient tenus et qu'il n'était pas question de remettre en cause les GP. Les explications ont toutefois permis d'entendre clairement que l'offre R1 pouvait bien souffrir d'une adaptation temporaire pour maximiser la recette commerciale sur nos vols.

Pour la CFE-CGC, l'erreur consiste à penser que le R1 puisse être une variable d'ajustement lors du processus de vente par le RM (Gestion ALTEA). Il n'est pas possible pour le RM de faire le distinguo entre client standard et R1. Leur seule manière de faire est de fermer la classe tarifaire (y compris pour les clients standard). Nous refusons cette méthode qui contredit la volonté de la direction de maintenir les droits d’accessibilité aux R1.

Nous avons bataillé pour imposer un calendrier serré sur juillet : - Le 10 juillet, nous voulons des réponses sur les revendications les plus simples à régler, accès cars AF etc... - Le 17 juillet, dernière réunion pour l’intergp. Nous attendons une avancée décisive dans nos revendications : R1, Altea, etc... Chaque syndicat prendra ses responsabilités en fin de négociation, en fonction de ce que nous aurons obtenu.

Vous trouverez ci dessous la liste des revendications de la CFE-CGC.

De plus, nous exigeons que la suppression des sanctions soit actée pour tous les salariés. Ces sanctions sont illégales (cette demande devra être reprise en local aux niveaux DP). C’est la raison pour laquelle cette exigence n’apparaît pas dans nos revendications.

La CFE-CGC attend aujourd'hui la traduction en acte de la volonté à traiter ce dossier. Un échec dans ces négociations sur les facilités de transport pourrait avoir de lourdes conséquences sur toutes les négociations à venir dans l’entreprise. Le plan TRANSFORM 2015 a été signé par notre organisation parce qu’en autre condition, l’équité était une de nos quatre exigences. La politique de facilités de transport pour tous les personnels de notre entreprise en fait partie.      

Revendications CFE-CGC

 

  • Permettre une gestion commune RM et DGRH des R1 pour respecter les droits.
  • Réunion annuelle obligatoire, statistiques facilités de transport : Nombre de coupons émis en R1 / R2 / RN Evolution des tarifs R1 / R2 / RN Pourcentage des vols sur lesquels des R1 (L et M) ont été vendus, sur CC, MC et LC
  • Meilleures accessibilités et tarifications des R1 : Garantie de l'accessibilité du R1 () : avoir des quotas sur certain vol et le R1 (L et M) ne doit jamais être mis dans une classe tarifaire faisant l’objet d’offre promotionnelle (prix mini) auprès des passagers commerciaux, il doit être mis dans une classe tarifaire médiane. Accès des R1 (plancher URSAFF) à la classe la plus haute à J-15 (LC) et J-10 (MC)
  • Enregistrement : Premier arrivé, premier enregistré (vis à vis des PAX commerciaux) et Règles de surclassement de 30h à appliquer au départ de Paris et non de province (30 h n’est pas la même limite, peut aller jusqu’à 1h de décalage) ne pas prendre en compte pré acheminement. o Ouverture systématique de l’enregistrement 30h avant. o Démarchage systématique en cas de surbook (respect du PAM)
  • Débarquement involontaire APRES démarchage (PAM 5.6.3.1) : Indemnisations des R1 débarqués au niveau de la loi européenne pour les passagers commerciaux. Indemnisation perçue au comptant. Vie quotidienne du GP
  • ALTEA et traitement du GP résolution des problèmes liés à la mise en place d'Altea
  • Gestion des demandes de JPS (non prises en compte voire invisibles (RN))
  • Utilisation des BLS : rétablir la possibilité d’imprimer un mémo voyage sur la BLS
  • HOP : un billet unique Groupe AF respectant les priorités respectives de chaque compagnie.
  • Cars Air France Régler globalement le problème d’utilisation des cars AF acceptation à bord sur présentation du titre de transport.
  • GP Net Déconnecter le listage et l’achat Rétablir la visualisation des remplissages sans limite de durée (+ retraités)
  • Achat Ouvrir la classe tarifaire W et premium eco à l’achat aux billets R
  • Accessibilité handicapés Souplesse sur l’accessibilité handicapés aux cars AF Trouver une procédure pour rétablir le tarif accompagnateur sans tierce personne

                                                                                   

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.